Des barrages... à découvrir !

Vous ne vous doutiez pas qu’un barrage peut-être un lieu touristique remarquable ? Détrompez-vous ! Situés dans des écrins de montagne, les eaux bleues des lacs sont magiques et des installations sont mises en place pour enrichir la visite. Voici notre sélection pour une activité différente pendant un séjour :

Le plus au Sud : Matemale aux Angles (Pyrénées)

Le barrage de Matemale est situé dans les Pyrénées, au pied de la station des Angles. Bien connu des pêcheurs, il régule le cours de l’Aude. Dans un environnement montagnard, les truites bénéficient de conditions idéales pour leur développement. Les abords aménagés du lac permettent détente et sports nautiques, et sont aussi de bons points de départ pour découvrir les environs en randonnée.

Le plus haut : le barrage de Tignes (Savoie Mont Blanc)

Le barrage du Chevril à Tignes (Savoie) est le plus haut de France avec 180m. Lors de sa construction en 1952, il engloutit le village initial de Tignes en contrebas. L’histoire de ce site alimente encore les conversations et les visites de la vallée, notamment avec la légende qui laisse penser que le vieux clocher serait visible quand les eaux sont basses… En 1980, une fresque immense représentant Hercule est peinte sur l’ouvrage. Aujourd’hui abîmée par les intempéries, on ne distingue plus que les cheveux du géant.

Le plus massif : Roselend (Savoie Mont Blanc)

Le barrage de Roselend à Beaufort (Savoie) est l’ouvrage d’art en béton le plus volumineux de France. Situé sur la route qui mène au col de Roselend, le majestueux lac permet toutes les activités nautiques et est très apprécié des locaux et voyageurs de passage. Très esthétique, le barrage apparait à deux reprises dans le film L'Homme qu'on aimait trop d'André Téchiné en 2014.

Le plus familial : Plan d'Aval (Savoie Mont-Blanc)

Avec ses nouveaux aménagements, les barrages d’Aussois se découvrent en famille ! L'espace d'interprétation du belvédère du barrage permet de tout comprendre avec des informations pédagogiques sous forme de textes, photos, vidéos et contenus multimédias. En partenariat avec la commune d'Aussois, le Parc National de la Vanoise et EDF.

Le plus puissant : Grand'Maison (Isère - Savoie)

La station de transfert d’énergie associée au barrage de Grand’Maison (Isère – Savoie) est la plus puissante de France. Un belvédère en accès libre permet une balade intéressante autour du site. Ce barrage est un des derniers nés en Europe. Le musée associé EDF-Hydrélec en retrace l’histoire, ainsi que la formidable aventure de l’eau à l’électricité.

Le plus rocheux : Mont Cenis (Savoie Mont Blanc)

Le Mont-Cenis (Savoie) est le barrage à enrochement le plus important de France. Département frontalier, la Savoie est très propice à une petite virée en Italie. Pour s’y rendre, les automobilistes privilégient souvent les tunnels pratiques. Mais pour un road trip à la découverte de territoires de montagne, emprunter le col du Mont-Cenis en Maurienne permet de découvrir le lac, son environnement et son biotope particulier. A ne pas manquer !

Le plus design : barrage de Serre Ponçon (Hautes Alpes)

Le barrage de Serre-Ponçon est situé sur la Durance, entre les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute Provence. Deux curiosités touristiques méritent qu’on s’y attarde, en complément d’un paysage grandiose qui se suffit à lui-même. Pour les amoureux d’architecture moderne, la centrale du barrage est l’œuvre de Jean de Mailly (Toulon, la Défense..), aidé de Jean Prouvé (Villa Noailles, Alpexpo…). Sur le lac, l’îlot Saint-Michel et sa chapelle sont un des sites les plus photographié du département.