L'art en station et sur les pistes

Lors des déambulations en montagne, au détour d’un chemin, sur une piste de ski ou encore au centre des villages, des initiatives reconnectent les territoires et toutes formes d’art : expositions, sculptures, peinture, architecture, souvent en rapport avec les paysages et l’histoire du site, qu’elle soit ancestrale ou contemporaine. Artistes designers, peintres de renom ou encore street graffeurs, de folles découvertes attendent les érudits.

A lire sur le site de France Montagnes : Quand l'art s'expose aux sommets

L'ART EPHÉMÈRE SUR LES PISTES ET EN STATION (CET HIVER UNIQUEMENT)

[Valloire- Savoie] - Sculpture sur glace et sur neige

34ème Concours International de Sculpture sur Neige, du 17 au 20 Janvier 2017 - 50 sculpteurs venus du monde entier s'affronteront amicalement et artistiquement dans la neige et le froid.

[Méribel - Savoie] - Pays Merveilleux 

Exposition-événement à 2300m d'altitude, Face au Mont Blanc pour l’Ouverture et le Lancement de Pays-Merveilleux.com à partir du 25 Janvier 2017. Exposition-événement, le dessinateur Monsieur Tadef, s'empare des cimes alpines pour l’ouverture de sa boutique en ligne : Pays Merveilleux. Artiste inconnu c'est dans un lieu audacieux, qu'il dévoile sa première collection d'oeuvres sur la montagne, à 2300m d’altitude sur les pistes de ski de Méribel, face au Mont Blanc. Visible à partir du 25 Janvier 2017 et durant tout l'hiver.

Perché sur les hauteurs du plus grand domaine skiable au monde, c'est dans un petit chalet, que le créateur dépose ses valises et lance ses premiers jalons. L’ivresse des hauteurs pour présenter sa nouvelle exposition : Escale N°1, mettant en regard l'homme et la montagne. Montés par télécabine, les tableaux ont été acheminés au Chalet des Crêtes, un lieu typiquement montagnard dont les fenêtres ouvrent sur les pentes de la station de ski de Méribel d'un côté et sur les montagnes de Val Thorens de l'autre.

Passée la porte, ses oeuvres nous embarquent avec dérision et enchantement dans la République Indépendante des Pays Merveilleux. Premiers pas d'un pays imaginé par l'artiste : d'immenses espaces blancs, des pentes et des hommes. Un univers graphique qui convoque les grandes explorations des siècles passés, entre figures d'exploits sportifs et de défis esthétiques. De ces tableaux naissent des hommes et des femmes en action face aux éléments, désireux de conquêtes passionnées, de prouesses et de hauts sommets.

Ancien compétiteur au Club des Sports de Courchevel, Monsieur Tadef a tracé ses premières courbes dans la neige avant de les prolonger sur le papier. Cette exposition téméraire d’un enfant du pays, adepte des pentes, nous donne ici sa vision originale des lieux. Sa signature joue avec les codes du graphisme moderne et des lithographies alpines du milieu du siècle précédent. Au travers des fenêtres du chalet, les toiles font écho avec l'extérieur, rappelant que vous êtes bien suspendu à 2300m dans le secret de la montagne : entre réel et imaginaire. Une escale accessible à ski, qui n'a pas fini de faire parler d'elle.

A suivre sur www.pays-merveilleux.com

[Gérardmer - Vosges]

- Expo photos sur la piste de la Fourmi durant toute la saison : grands tableaux de photos de paysage disséminés tout au long de la piste.
- Dans le cadre du Festival International du Film Fantastique (25-29 janvier 2017) : nombreuses expositions insolites et autour du fantastique.

[Massif du Sancy - Puy de Dôme] - Exposition de peintures des héritiers de Dali.

En 12 ans, le salon de l'Art Fantastique Européen du Mont-Dore a réuni dans le cadre magique d'une station de montagne une bonne centaine de peintres originaires de toute l'Europe. Toutes les grosses pointures de la mouvance fantastique sont passées dans l'accueillante ambiance hivernale auvergnate pour exposer leur travail créatif dans le cadre de l'événement valorisant, proposé par la Ville du Mont-Dore avec le concours des «Héritiers de Dali».
En 12 ans, le mouvement rénovateur fondé en 2004 par Roger Erasmy a présenté 26 expositions internationales dans la station du Sancy (devenue port d'attache du collectif) et dans les grandes capitales européennes : Bruxelles, Munich, Ratisbonne, Vienne, Barcelone et Paris. L'affluence du grand public (dont 7.000 visiteurs par an en Auvergne) a permis de constater le fabuleux enthousiasme suscité par l'Art de l'imaginaire.

Du 4 février au 3 mars.

[Combloux – Haute Savoie] - Pause artistique avec Mlle Maurice et expression artistique lycéenne

- Melle MAURICE investit sa terre natale la Haute-Savoie le temps d’une pause artistique à Combloux. « Mademoiselle Maurice est une artiste française de 29 ans native de Haute-Savoie. Via le papier, la peinture, le métal ou encore d’autres techniques mixtes et « de recyclage », elle donne naissance à des œuvres en prise directe avec son quotidien. Ses matériaux fétiches étant le papier et le fil, elle aime mettre en forme des matériaux nobles et naturels de manière complexe. De ces créations ouvertement positives, ultra colorées et revendicatives, émane un carrousel d’émotion ou tout un chacun trouve écho à sa propre sensibilité. Légère en apparence, l’œuvre de Mademoiselle Maurice interroge et soulève bien des questions quant à la nature humaine et les interactions que l’homme et son environnement entretiennent.
 
Elle expose en Europe, en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil et a notamment collaboré avec Issey Miyaké – Louis Vuitton –Google – Action Aid – Singapore Hospital –Palais de Tokyo – Ministère de la Culture – etc. »
- POP UP EVENT SUR LE FRONT DE NEIGE DE COMBLOUX-LES PORTES DU MONT-BLANC – HIVER 2017 : « COMBLOUX DEROULE LE TAPIS BLANC POUR MELLE MAURICE » : la station en collaboration avec Melle MAURICE proposera un atelier origami permettant la réalisation d'une œuvre éphémère sur le front de neige. Le principe étant d’apposer des origamis papiers sur des tiges en bois pour une grande installation au sol.
 
- COULEUR ET PAPIER – HIVER 2017 : « QUAND LES ESPACES PUBLICS DE LA STATION DEVIENNENT LE SUPPORT DE L’EXPRESSION ARTISTIQUE DES LYCEENS »
Les élèves d’une classe de terminale professionnelle du lycée H.B. de Saussure à Combloux doivent dans le cadre de leur année scolaire réaliser un projet artistique. Le goût des élèves pour le street art, les apprentissages abordant une approche sensible du paysage, la réalité d’un territoire de montagne et la pratique concrète d’un fait artistique ont conduit leur enseignante Blandine POULAIN à leur proposer de travailler à l’installation d’une œuvre d’art urbain in situ. La street artiste Melle MAURICE, qui expose aux 4 coins du Monde et native de Haute-Savoie, a accepté d’encadrer artistiquement ce projet. Elle guidera et bousculera les élèves pour changer leur regard sur l’art urbain. 
Les murs, les vitrines, les abris bus du village deviendront pour quelques jours le support de leur création.
Un parcours urbain se dessinera pour une présentation itinérante des œuvres.

[Val d'Isère - Savoie] - Orlinski investit le domaine

Richard Orlinski investit le domaine : les œuvres animales et monumentales du sculpteur font exploser la couleur sur la blancheur du domaine skiable : un Wild Kong bleu de plus de 3 mètres de hauteur, une panthère rouge, un ours standing bleu et un gigantesque crocodile bleu.

[Saint Gervais Mont Blanc - Haute-Savoie] - Saint-Gervais Mont Blanc Underground 

Le concept de Saint Gervais Mont-Blanc Underground est de transformer le parking souterrain en un gigantesque musée alternatif. Il s’agit d’un projet complètement inédit, d’une première mondiale. Ce sera l’évènement d’Art Urbain Contemporain de l’année 2017 et sur le long terme, Saint Gervais sera présenté comme une ville culturelle avec ce nouvel espace ouvert sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Pour ce faire, la scène européenne et plusieurs étoiles mondiales de l’art urbain composent un plateau d’artistes hors du commun qui se partageront 11500 m2 de surface.

En s’inspirant du projet « Lasco » réalisé dans les souterrains du Palais de Tokyo (Paris), chaque étage sera attribué à un artiste ou à un collectif. Ils pourront créer leur propre concept et dévoiler leur propre univers. Une seule règle, mur, plafond, colonne doivent être peints. Ce sera du All over !!! Ainsi les automobilistes rentreront et traverseront l’œuvre, ils y participeront inconsciemment en ajoutant de la couleur, en cassant les perspectives… Les artistes sélectionnés font partie du mouvement de l’art contemporain urbain, ils sont tous issus du graffiti et se tournent vers l’art contemporain. Aux dires de quelques artistes invités, ce sera une nouvelle étape pour eux, ils n’ont pour la plupart jamais réalisé d’œuvre aussi gigantesque, ou du moins peint autant de surfaces à l’horizontal. Ils devront adapter leur méthode, s’inspirer des techniques anciennes des peintres des cathédrales pour peindre leur 500 m2 de plafond et leur 450 m2 de mur. La totalité du parking souterrain, soit les 11 niveaux seront investis du 15 au 31 mai 2017.

VOUS AVEZ DIT STREET ART ?
L’art urbain, ou street art, est un mouvement artistique contemporain. Il regroupe toutes les formes d’art réalisé dans la rue, ou dans des endroits publics, et englobe diverses techniques telles que le graffiti, la réclame, le pochoir, la mosaïque, le sticker, l’affichage voire le yarn bombing.

[Courchevel - Savoie] - Julien Marinetti, street-art et lieux investit par des artistes contemporains

Cette année, 3 œuvres monumentales de Julien Marinetti prennent place sur le domaine skiable.

Dans le centre station, on retrouve des œuvres monumentales de Richard Orlinski. Le sculpteur parisien, déjà bien connu sur Courchevel avec ses loups, ours et autres gorilles, revient pour la quatrième année consécutive tutoyer les cimes avec ses œuvres monumentales.  On ne présente plus cet artiste de génie, en osmose avec son temps, qui privilégie les matériaux contemporains, comme la résine et l’aluminium pour ses sculptures, auxquelles il incorpore de nombreuses références Pop Art, mouvement qui  n’a cessé de l’inspirer  depuis le début de sa carrière. Orlinski aime susciter des émotions et des questionnements dans le regard des spectateurs aux travers de ses œuvres résolument contemporaines, nul doute que se sera encore le cas cette saison.

Retrouvez aussi  les oeuvres de 10 artistes de la mouvance street-art sur 11 bâches réparties sur les 4 villages de Courchevel mais aussi le covering d’une dizaine de cabines des Verdons et de la cabine du téléphérique de la Saulire.
10 artistes : Gully/Mr. Brainwash/ Noe two/  Jonone/ Seen/ Madc/ Hopare/ Akhine/ Nowart/ Cope2  

La plasticienne Rébecca ( !) fabulatrice transforme quatre anciennes bulles, 20 perches et un télésiège 2 places en les enrobant de sa matière première de prédilection : des mètres linaires de rubans de bretelles de soutien-gorge récupérés des tocks invendus des grandes marques.
De nombreux hôtels sont branchés art sur Courchevel, Les Airelles qui ont par exemple exposés des œuvres de Christie’s entre le 3 et le 11 janvier 2015, le K2 qui à chaque saison une programmation artistique, d’une manière générale nombreux sont les hôtels à laisser une vaste place à l’art.
Un hôtel se détache tout de même, le Snow Lodge. Le décor est conçu par un passionné et féru d’art, qui se qualifie de ArtCoholic. Les œuvres d’art ponctuent tous les espaces du Snow Lodge. Les tableaux, dessins, sculptures sont ici portés au regard du public sans aucun filtre. Le mobilier de créateurs, trouve sa place dans l’hôtel. Dans le concept store, on peut découvrir une sélection artistique et hétéroclite d’objets et articles design et mode.  D’une manière générale, la création contemporaine est présente dans chaque recoin de l’hôtel, salons, restaurant, bar, chambres. L’espace Spa ne pouvait déroger à la règle et éblouit avec ses mosaiques véritables œuvres d’art.
Pour la saison 2016-2017, Yoyo Maeght et Aki Kuroda investissent les espaces du Snow Lodge Courchevel.
Aki Kuroda : Peintre Japonais qui vit en France depuis 40 ans. La diversité de ses créations le rend inclassable : peintre, graveur, dessinateur, sculpteur, créateur d’installations et de décors de théâtre. Pour l’hiver 2016, Gallimard, le célèbre éditeur, donne carte blanche à Aki Kuroda pour investir l’univers de William Shakespeare. Avec une édition intégrale de Hamlet accompagnée de 50 illustrations originales d’Aki Kuroda.

[demande photo : presse@courchevel.com ; Crédits : Alexis Cornu / OT Courchevel]

L'ART PERMANENT (DANS LA STATION ET LIEUX DÉDIÉS)

[Flaine – Haute Savoie] - Musée à ciel ouvert… Seul endroit au monde !

Flaine propose un parcours d'art et d'architecture exceptionnel, que lui ont légué ses créateurs, Éric et Sylvie Boissonnas.
• Œuvres monumentales
- « Le Boqueteau des 7 arbres » de Dubuffet (H9.20m)
- « Tête de Femme » de Picasso : Agrandissement d'après la maquette originale en 1957.
Réalisation en 1991 (H12m) Centre Pompidou.
-  « Les Trois Hexagones » de Vasarely (H5.30m)
• Visite guidée chaque semaine en saison
• Un centre culturel offre une galerie d’exposition d’artistes contemporains (2 expositions /hiver), une bibliothèque bilingue et un point multimédia.

Infos complètes (1 document sur la création de la station et 2 vidéos : 1 d’époque et 1 contemporaine) au lien suivant : http://www.flaine.com/fr/hiver/guide-station/histoire-art-architecture/histoire-art-et-architecture.htm

[Val Thorens - Savoie] - Nouveau lieu dédié à l'art - Après ski zen et culturel 

Un nouvel espace culturel et zen prend vie au cœur de la station. 200 m² dédiés à l’art où seront exposés poteries, sculptures, photographies, peintures… Au fil de la journée, Aurélie Rey Arnaud, fille de Camille Rey premier guide de Val Thorens, proposera une carte de thés, de boissons et de gourmandises détox et vitaminés pour un moment zen hors du temps. Une bouffée d’air culturel pour le temps de  l’après ski avec des pièces de théâtre, concert et animations artistiques variées, accompagnés de plateaux de tapas. Un nouveau lieu de vie qui s’annonce déjà comme une référence.

[Crédits photo : Thibault Loubere - Télécharger l'image en HD]

[Chamrousse - Isère] - Arcabas

Chamrousse tient une grande place de le cœur de l'artiste Arcabas. Il a participé à la construction de l'église du Saint Esprit de Chamrousse dans laquelle il a sculpté une superbe fresque à même le mur. En 2013, il a fait don d'une oeuvre à la commune.

 

[Télécharger l'image -  © Office de Tourisme de Chamrousse EG]

[Les Gets – Haute-Savoie]

L’Orgue Philharmonique Aeolian
Construit en 1910 à New-York, ce grand instrument de salon, implanté dans le transept des Gets en 1994, possède la particularité de pouvoir fonctionner de façon automatique par lecture de rouleaux de papier perforé et possède une remarquable collection de 700 œuvres.
Joué notamment par Maurice Ravel, il s’agit du seul orgue de ce type en Europe sur lequel peuvent être donnés des concerts en manuel et automatique dans une église ouverte au public.
Classé monument historique en 1989, sa restauration exigea plus de 10 000 heures de travail par des spécialistes hautement qualifiés.

Cet instrument fait désormais partie de la magnifique collection du Musée de la Musique Mécanique des Gets. On peut l’admirer et en écouter les sonorités lors de concerts gratuits en l’église du village.

[Télécharger l'image - ®Foto_Presse_Balzerek]

LE MUSEE DE LA MUSIQUE MECANIQUE
Ce musée de 1500 m2 unique en Europe possède l'une des plus belles collections d'instruments de musique mécanique, dont certains datent du 17ème siècle. De la boîte à musique aux phonographes en passant par les orgues de Barbarie ou les pianos automatiques, le musée vous invite à remonter le temps pour découvrir les ancêtres du disque. Ces magnifiques oeuvres sont présentées dans le contexte de leur époque dans les différentes salles du musée et sont en état de marche.
Dans l'une des galeries se trouvent les automates qui animaient autrefois les vitrines du célèbre parfumeur Roger & Gallay. Ces pièces uniques impressionnent par leur exécution soignée dans le moindre détail et leur mécanisme parfois très complexe mais d'une extrême fiabilité.

En poursuivant la visite, on découvre des trésors récemment exposés dans la nouvelle salle des "machines parlantes", notamment des phonographes, gramophones, juke box… Parmi sa magnifique collection, le Musée possède un Orgue Philharmonique Aeolian, classé Monument Historique. Très imposant, il est placé en l'Eglise des Gets et fonctionne en mode manuel ou automatique (détails ci-dessus). A noter également l'un des plus anciens manèges et son orgue de fabrication Limonaire datant de 1871 et le carillon mécanique du 150ème anniversaire de l’annexion de la Savoie à la France.
www.musicmecalesgets.org

RESTAURATION DU MANÈGE DE CHEVAUX DE BOIS

Bien que son état de conservation soit exceptionnel au vu de son âge de 145 ans, le dernier manège d’époque ouvert au public et le plus ancien modèle français connu, nécessite après un quart de siècle de bons et loyaux services, une remise en état complète. 

Le projet fait état d'une réouverture sous abri sur la Place de la Maison des Gets, ce qui lui permettrait de fonctionner en toute saison et éviterait par ailleurs des réparations annuelles dûes aux montages et démontages qui l'ont fragilisé.

Sauvegarder ce monument d’art populaire français s’inscrit dans une volonté de préserver et valoriser ce patrimoine lié au village et contribue au rayonnement de la Capitale de la Musique Mécanique.

Ses animaux sculptés à la main, ses gondoles, ses rares peintures ou son orgue Limonaire en font un modèle de charme et d'authenticité qui ne laisse personne indifférent.

Un appel au don a été mis en place cet été 2016 afin que les défenseurs du patrimoine puissent contribuer à sauver ce Manège et à remettre en parfait état de marche ce chef-d’œuvre, témoignage des fêtes foraines d’autrefois. Pour aider à financer sa rénovation et effectuer un don à l'Association de la Musique Mécanique, contacter le Musée au 04 50 79 85 75. Infos www.musicmecalesgets.org

CET HIVER, il y aura également au Musée de la Musique Mécanique, une exposition temporaire sur l'art forain ou l'histoire du plus vieux carrousel de chevaux de bois français encore en activité, celui des Gets.  

[Morillon – Haute Savoie] - Jean-Pierre Nadau, l’art outsider

Associé au courant d’art « outsider » ou art « hors norme », Jean-Pierre Nadau a été exposé à la Collection de l’art brut de Lausanne, mais aussi à Amsterdam, Miami, New York, Kyoto… Une vocation artistique née en 1984 de sa rencontre avec Chomo, artiste sculpteur ermite de la forêt de Fontainebleau. Son obsession : les jeux de couleurs entre le noir et blanc, travaillés sur papier ou sur toile, toujours à la plume Sergent-Major et à l’encre de Chine. En 1992, l’amour le fera s’installer à Morillon, où il cultive avec vigueur sa 2e passion : la cueillette des champignons !

[Le Grand Bornand – Haute Savoie]

Le Grand-Bornand, capitale mondiale de l'art... vache, ou l'art contemporain "vachement" accessible ! On a coutume à dire que Le Grand-Bornand compte autant de vaches que d'habitants. Aussi, et pour rendre hommage à cette figure tutélaire de l'économie locale, un "Parcours de l'art vache" unique au monde permet au grand public d'apprécier les œuvres – peintures et sculptures pour la plupart participatives, et créées par des artistes internationaux – installées en permanence un peu partout dans le village. Une véritable galerie d'art en plein air, pour une vision nouvelle et décalée du ruminant "star" du Grand-Bornand.

Le parcours d'art vache du Grand-Bornand, initié à l'origine dans le cadre du passage à l'an 2000 est régulièrement enrichi de nouvelles oeuvres d'art. Dernière en date, la monumentale fresque "Le Veau Dort", fruit de l'imagination débridée du peintre franco-catalan Piero Amoudry.
A noter, la mise en place l'été dernier de bornes d'informations relatives à chacune des oeuvres - peintures/sculptures et autres installations - à découvrir dans le cadre d'un circuit de visite à se procurer auprès de l'Office de tourisme

[Télécharger l'image - © E. Lantelme]