Les coulisses des stations

18 000 salariés travaillent au sein des opérateurs de domaines skiables, qu’ils soient permanents ou saisonniers, avec une grande diversité de métiers et de savoir-faire. Plus de 120 000 emplois dépendent de l’ouverture des domaines skiables, par exemple dans les magasins de location de matériel, les restaurants, les hébergements, la voirie, l’Office de Tourisme… Tous ces métiers veillent au bon déroulement des vacances à la neige. Qui sont-ils ? Quels sont leurs profils ?

Idées activités accessibles aux clients pour découvrir l’envers du décor

Les vacanciers peuvent désormais découvrir des métiers spécifiques aux territoires de montagne, dans une ambiance ludique et parfois pédagogique.

 REMONTEES MECANIQUES 

[Combloux – Haute Savoie]

L’envers du décor : les remontées mécaniques n’auront plus de secrets pour vous ! Une heure de visite en extérieur sur leur fonctionnement, leurs caractéristiques techniques, le travail effectué par le personnel à la fermeture de la station... Visite gratuite, à partir de 12 ans. Inscriptions à l’Office de Tourisme.

[Samoëns – Haute Savoie]

Les coulisses du Grand Massif
Chaque mercredi (hors vacances scolaires), découvrez les coulisses du Grand Massif avec les conducteurs des remontées mécaniques et les pisteurs.
- Découverte de la télécabine Grand Massif Express (visite et démarrage de la remontée mécanique)
- Ouverture du domaine skiable avec les pisteurs
- Petit déjeuner et cadeau surprise

 DAMAGE 

[Val d’Allos – Alpes du Sud]

Nouveau : découverte des dameuses avec trois animations autour de ce thème :
- Bully Drive : prenez les commandes et pilotez une dameuse sur un itinéraire sécurisé pendant 45 minutes environ – 50€
- Bully Découverte : partez pedant près d’une heure à la découverte du métier de dameur sur les sites du Val d’Allos (La Foux et Val d’Allos Le Seignus) – 30€
- Bully Expo : exposition sur le front de neige et échange avec un conducteur jusqu’au 2 janvier 2016.

[Orcières – Alpes du Sud]

Monte dans ma dameuse : Découvrir le domaine skiable sous un angle insolite, à bord d’une des dameuses d’Orcières ! Quelle meilleure façon d’apprécier le lever du jour et de profiter du domaine skiable endormi. C’est aussi l’occasion de découvrir les facettes du métier de dameur. Chaque semaine sur tirage au sort.

 NIVOCULTURE 

[Peyragudes - Pyrénées]

Visite de l’usine à neige : Tous les jeudis, l’équipe d’animation de la station, en partenariat avec les "nivoculteurs" propose une visite gratuite de "l'usine à neige". On y explique le fonctionnement des installations et les technologies mises en œuvre pour, à partir d'un savant mélange d'air froid et d'eau, fabriquer la neige de production qui alimente les 230 enneigeurs du domaine. On accède à l'usine à neige uniquement à ski au moyen d’une piste verte. La visite est gratuite et sur inscription.

Des idées pour l'année prochaine : 

Depuis 2 ans, la Rosière (Savoie) ouvre la saison avec la semaine Backstage pour découvrir les différents métiers de la station (en décembre). Les magasins de sports ouvrent leurs portes pour initier les vacanciers à l'art de la préparation des skis, les remontées mécaniques vous présentent les engins de damage, l'usine à neige et pour les plus chanceux : une séance de damage ou ouvrir les pistes avec les pisteurs ! Lancer une séance de cinéma, découvrir les coulisses de la patinoire. Bref, tous les professionnels de la station pour vous faire découvrir les coulisses de La Rosière. www.larosiere.net

Idées de reportage / sujets sur les coulisses des stations

Nous vous proposons des idées de reportages en station pour découvrir les coulisses accompagnés par des professionnels.

Les propositions de reportage des stations sur ce thème :

[Valberg – Alpes du Sud]

Neige de culture: vérification de l'usine à neige, test des enneigeurs, mise en place des contrôles météo, de la température de l'eau dans les retenues collinaires.
Remontées mécaniques: tests électriques et sécurité.
Piste: installation du balisage, filets, matelas de sécurité.
Activités nordiques (ski de fond, luge, sentiers raquettes): balisage et mise en place des installations, sécurisation des espaces etc…

[Vars – Alpes du Sud]

Les architectes de la neige - Le Varspark
Véritables espaces ludiques, 7 espaces freestyle  tous niveaux sont proposés. Pour cela, les "shapers" à l'aide de leurs pelles et des dameuses spécialisées se transforment en véritables architectes de la neige pour ouvrir les snowparks et proposer une alternative ludique et accessible à tous au ski de piste.

[Montgenèvre – Alpes du Sud]

Idée reportage : une nuit en dameuse avec les hommes de l'ombre

[Le Sauze – Alpes du Sud]

La régie des remontées mécaniques fait "peau neuve" avec un nouveau Directeur de Station et de nouveaux commerçants pour les restaurants d'altitude, comment va se passer cette première saison ?

[Auvergne]

Damage sur les crêtes du Forez :
http://live.auvergne-tourisme.info/les-travailleurs-de-lombre/

[Massif du Sancy - Auvergne]

Le nivologue de la station est en train de mettre en place un nouveau système de cartographie du domaine skiable combiné à un logiciel GPS afin d'affiner les niveaux de production de neige de culture.

[Saint-Gervais – Haute Savoie]

Les snowmakers : les nouveaux gourous des stations ! Ils font partis des hommes les plus importants pour la station de ski et son en alerte jour et nuit depuis début novembre pour produire la neige au bon moment.

[Les Gets – Haute Savoie]

Les coulisses du domaine skiable et les différents métiers liés à la neige.
Une journée avec le Service des Pistes et le personnel des remontées mécaniques : procédures et moyens de sécurisation, secours, prévention, damage, l'environnement (norme ISO 14001)…

[Châtel – Haute Savoie]

La mise en route des enneigeurs : suivre les nivoculteurs dans leur activité et plus particulièrement la mise en fonction de tout le système de fabrication qui tient une place vitale dans l'activité hivernale de la station.
La mise en place en restaurant d'altitude : durant tout l'hiver, les établissements recevront un nombre important de skieurs et non skieurs à leur table. Une préparation très organisée, minutieuse est nécessaire pour un accueil sans faille des vacanciers qui passent un séjour inoubliable à la montagne.

[Morillon – Haute Savoie]

Préparation des socio-professionnels : restaurants d’altitude, hébergeurs, mushers (entraînement des chiens à l'année), remontées mécaniques, supérette (et son surprenant rayon déco), magasins de sport,...Mais aussi les actions pilotées par l’Office de Tourisme dans le cadre de la gouvernance station (comité station, dispositif accueil déployé les samedis aux Esserts, etc…)

[Les Arcs - Savoie]

Plus de 500 saisonniers travaillant sur le domaine skiable, mais aussi des employés dans les magasins de location de matériel, les restaurants, les hébergements, la voirie, l’Office de Tourisme… tous ces métiers veillent au bon déroulement des vacances à la neige.
Qui sont-ils ? Quels sont leurs profils ? Sujet également possible en fin de saison : le bilan d’un saisonnier ayant effectué sa première saison : l’expérience a-t-elle été concluante et enrichissante ? A-t-elle répondu à leurs attentes et à l’idée que ces saisonniers se faisaient du milieu de la montagne ?

[Tignes - Savoie]

L'envers du décor : damage des pistes, sécurisation du domaine, dégivrage des remontées à 3 450m, création des pièges à neige sur le glacier, production de neige de culture…Les promesses ont été tenues : à Tignes on skie avant et après tout le monde, du 3 octobre au 8 mai en non-stop !

[Val Thorens - Savoie]

Comment la station prépare la saison ?
- Digitalisation des dameuses : Afin de raisonner les coûts (moins de gazole, moins de neige de culture), le service des pistes s’appuie sur un nouveau système digital de modélisation du terrain qui permettra d’optimiser la production de neige et le damage des zones ludiques comme le snowpark et le stade de skicross.
- Livraison des restaurants d'altitude : En dameuse pour le Chalet de la Marine qui fait monter ses produits frais le matin à l’aurore en dameuse, en télécabine pour le Caron Freeride Café, le plus haut restaurant d’altitude des 3 vallées, au sommet de la Cime Caron à 3230m d’altitude. Au sommet pas d’eau courante, l’approvisionnement en eau via de grande cuve est donc nécessaire, une sacré logistique !
- En Avril la station reçoit le recyclage national des chiens d'avalanche (formation)

Des idées pour l’automne 2016 :

Suivez les préparatifs d’ouverture de la saison avec les travaux sur les pistes pour aménager les domaines skiables (héliportage des enneigeurs, préformations des modules freestyle, remodelage, d'épierrage, de ré-engazonnement…), les réunions d’informations de début de saison, les formations des équipes…
Les restaurants d’altitude élaborent de nouvelles cartes, les hôtels mettent en place de nouveaux aménagements intérieurs et extérieurs et recrutement du personnel saisonnier, les commerçants reçoivent leurs produits pour l’hiver avec les nouveaux skis, l’Office de Tourisme finalise le programme d’animation, les saisonniers arrivent et s’installent…
Tous ces sujets sont possibles dans de nombreuses stations sur tous les massifs, n’hésitez pas à nous consulter.