Artisans de montagne

- été 2018 -

 

Nous vous proposons aujourd’hui une nouvelle façon de voyager* : partir à la découverte des savoir-faire de montagne. Dans nos massifs aussi, des passionnés proposent des objets conçus et fabriqués dans les règles de l’art, avec doigté et créativité. Des techniques parfois ancestrales côtoient les artisans de demain qui inventent de nouveaux produits à l’esprit montagne.

Alors, pourquoi ne pas partir pour un road-trip pour découvrir ces artisans et se faire une collection bigarrée de souvenirs uniques loin des standards du genre. Suivez le guide.
Photo : Chevallot - Val d'Isère

Grandes histoires mythiques d’artisans de montagne

La famille GROSSET-GRANGE à Flumet : Boucherie Charcuterie Saveurs des Alpes. 3 générations de savoir-faire. Hubert, Roger et maintenant Jean-Christophe Grosset-Grange, ont conservé une technique de fabrication traditionnelle de la Charcuterie de Montagne.
C’est Hubert avec Ernestine GROSSET qui en 1933 quittent leur métier d’agriculteurs pour ouvrir une Boucherie - Charcuterie - Restaurant au Bourg de Flumet. Ils effectueront également des tournées dans les villages environnants pour approvisionner les habitants du Val d’Arly.
C’est ensuite Roger et Michelle GROSSET qui en 1969 reprennent la Boucherie - Charcuterie, toujours à Flumet, mais en changeant d’emplacement. Ils dévelloperont la charcuterie.Et c’est pour finir Jean-Christophe GROSSET qui reprendra le flambeau en 2004 avec d’ores et déjà le savoir faire des deux générations précédentes. Il lui suffira de suivre les recettes d’antan tout en étoffant le choix des produits.

Fondée en 1834, la fonderie de cloches Charles Obertino est l'une des dernières fonderies artisanales de cloches bronze en France (clochettes pour bétail, cloches d'appel, cloches de table, souvenirs...). Toute l'année le public peut gratuitement assister à la coulée du métal c'est à dire à la fabrication des cloches. L'été il peut aussi profiter d'une visite guidée de l'atelier situé à Metabief dans les Montagnes du Jura.

Depuis 1965, la famille Chevallot est installée à Val d’Isère. Elu Meilleur Ouvrier de France en pâtisserie en 1993, Patrick Chevallot perpétue le savoir-faire de sa famille. Impossible de venir à Val d’Isère sans se rendre dans l’une de ses deux boutiques : la première est située sur l’avenue Olympique, et la seconde, entièrement rénovée, en plein cœur du village. Sur place on y savoure la patte d’ours, le gâteau de Savoie, la tarte aux myrtilles ou tout simplement un chocolat chaud gourmand fait maison.

 

*contenu pour inspiration pour sujets voyage / tourisme. Ceci n’est pas une proposition de voyage de presse mais nous pouvons vous mettre en relation avec les attachés de presse des sites concernés.

Photos : Alban Pernet, C Cattin, Val d'Isère